2ème Leçon inaugurale 2017

 

Pierre Delage

Professeur de géotechnique à l'École nationale des ponts et chaussées, directeur de recherche au laboratoire Navier, membre correspondant de l'Académie d'Agriculture de France

Biographie

Ingénieur diplômé de l’École nationale des ponts et chaussées et docteur ingénieur en géologie de l’ingénieur (École des Mines – Université Paris VI), Pierre Delage est professeur de géotechnique à l’École, membre correspondant de l’Académie d’Agriculture de France et membre de l’InSight Science Team, constitué par la NASA pour la prochaine mission InSight sur Mars. Ses recherches visent à explorer le lien entre les caractéristiques microscopiques des géomatériaux soumis à des variations de contraintes, de teneur en eau et de température, et leur réponse macroscopique, afin de mieux comprendre le comportement des barrages et ouvrages en remblai compacté, des craies pétrolifères, des sols marins à grande profondeur, des ouvrages de séquestration géologique des déchets radioactifs dans les argilites et, plus récemment, des régolithes martiens.

Il a contribué dans les années 80 au démarrage et au développement du CERMES, laboratoire de mécanique des sols et des roches de l’École (à présent intégré dans le laboratoire Navier), qu’il a dirigé de 2003 à 2010. Il est responsable du Technical Oversight Committee, en charge de superviser les activités de 32 comités techniques de l’International Society of Soil Mechanics and Geotechnical Engineering. Il a été rédacteur en chef de revues géotechniques nationales et internationales et participe à divers comités de revues et de congrès internationaux, dont celui du 18ème Congrès international de mécanique des sols, qui s’est tenu à Paris en 2013.

La mécanique des sols martiens

On étudie les propriétés mécaniques des sols et des roches pour assurer la stabilité des ouvrages construits sur, avec ou dans les terrains. L’intérêt porté aux sols martiens date de l’atterrissage sur Mars des sondes Viking en 1976, avec des données plus précises acquises ensuite grâce aux observations satellitaires et aux instruments des Rovers Spirit (2004 – 2010) et Opportunity (2004 -2016). On expliquera comment, à partir de ces données et celles d’essais sur des analogues terrestres de sols martiens, on cherche à caractériser les interactions entre la surface de Mars et les appareils de la prochaine mission InSight (2018), qui vise à une meilleure compréhension de la structure d’une planète qui a le même âge que la Terre.

Bibliographie

An investigation of the mechanical properties of some Martian regolith simulants with respect to the surface properties at the InSight mission landing site, Space Science Reviews, sous presse
• The status of water in swelling shales: an insight from the water retention properties of the Callovo-Oxfordian claystone avec H. Menaceur et al., Rock Mechanics and Rock Engineering 49 (12), 4571- 4586 (2016)
• La terre a soif, les maisons trinquent, avec Y.J. Cui, La Recherche, N° spécial « Ville et mobilité durable », p. 35 (2006)
• Environmental Geomechanics, avec B. Schrefler B. (Eds), ISTE-Wiley, London, 544 p (2010)

Vidéo

 

 

Revenir au menu des Leçons inaugurales 2017