Jean Tirole, ingénieur général des ponts et chaussées, reçoit le prix Nobel d’économie

13 octobre 2014

Jean Tirole, Ponts 78 - X 73, a été primé par le comité Nobel lundi 13 octobre 2014 pour son « analyse du pouvoir de marché et de la régulation ». Présenté par le comité comme « l'un des économistes les plus influents de notre époque », Jean Tirole a notamment permis d’éclaircir « la manière de comprendre et de réglementer les industries avec quelques entreprises importantes ».

Né en 1953 à Troyes, Jean Tirole intègre l'École polytechnique et découvre l'économie à 21 ans. Ingénieur des ponts et chaussées, il passe ensuite un doctorat d'économie au Massachusetts Institute of Technology (MIT) aux Etats-Unis. Jusqu’en 1984, il est enseignant chercheur à l’École des Ponts. En 1991, il arrive à l'Université Toulouse 1 Capitole où il co-fonde avec, Jean-Jacques Laffont l'Institut, d'économie industrielle, berceau de ce qu'on appelle aujourd’hui la Toulouse School of Economics (TSE). La même année, il réintègre l’École, au CERAS (Centre d’enseignement et de recherche en analyse socio économique) où il enseigne l’organisation industrielle. Il participe à l’orientation de travaux de chercheurs sur l’organisation industrielle, la réglementation d’entreprises publiques et l’économie de la finance. Jean Tirole a également été Médaille d'or du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) en 2007.

Troisième Français récompensé par le prix Nobel d'économie après Gérard Debreu en 1983 et Maurice Allais en 1988, Jean Tirole se verra remettre son prix et la somme de 8 millions de couronnes (878 000 euros) le 10 décembre prochain à Stockholm.

Crédit photo : © CNRS 2007