Bibliothèque numérique patrimoniale

Patrimoine des Ponts

L'École nationale des ponts et chaussées est l'une des plus anciennes écoles d'ingénieurs au monde. Créée en 1747, elle a compté dans ses rangs des ingénieurs et scientifiques de renom aussi prestigieux que Perronet, Prony, Mandar, Caquot, Dartein, NavierCoriolis, Coyne, Freyssinet, Résal, etc. Elle a aussi formé des générations d'ingénieurs qui, à leur tour, ont façonné le monde au-delà des frontières nationales par la dissémination des avancées techniques de leur époque et la réalisation de grands projets d’ouvrage d’art.

 

Héritière de ce passé, la Bibliothèque numérique patrimoniale des Ponts diffuse de nombreux documents imprimés et manuscrits, des cartes, des plans, des dessins,  etc. auprès d'un large public intéressé par l'histoire des sciences et des techniques et par l'histoire de l'École et de ses ingénieurs.
Au cœur de la Bibliothèque patrimoniale figure un ensemble de documents témoins de l'histoire de l'École autour des procès-verbaux des conseils, des disciplines et des cours enseignés de 1818 à 1945, des journaux de mission rédigés par les élèves-ingénieurs.

Collections et expositions

  • Instrument majeur de diffusion des connaissances scientifiques et techniques, les Annales des ponts et chaussées (1831-2004) sont l'un des fleurons du site. Elles constituent l'une des traces les plus fidèles de l'activité des ingénieurs à partir de 1831 et des évolutions qui vont se produire tout au long des XIXe et XXe siècles, aussi bien dans les domaines économiques et sociaux, que dans les sciences et les techniques de l'aménagement et du génie civil.
     
  • Réputé dans le monde entier pour avoir le premier créé à partir d'éléments statistiques des représentations graphiques et figuratives, Charles-Joseph Minard fut professeur à l'École : l'ensemble de ses cartes figure parmi les collections originales présentées sur le site.
     
  • Une collection de textes manuscrits et imprimés, reflet de la diversité et de la richesse du patrimoine de l’École, est également à découvrir. Citons la description des projets et de la construction des ponts de Neuilli, de Mantes, d'Orléans, les registres des dépêches des ponts et chaussées de la fin du XVIIe siècle, les fonds Chine, Panama etc.
  • Un cycle d’expositions virtuelles mettra en lumière, avec les contributions des chercheurs et experts du domaine, les thématiques liées à l’histoire de l’École. La première exposition est consacrée à l’École et la Grande Guerre.
  • La Famille des Ponts regroupe un ensemble de notices biographiques des ingénieurs des Ponts, qu'ils aient été élève civil ou élève externe.

Quelques chiffres

Plus de 1 000 documents sont aujourd’hui consultables en ligne dont :

  • 430 cours issus de 30 disciplines enseignées à l'École nationale des ponts et chaussées entre 1818 et 1945
  • 75 journaux de mission des élèves ingénieurs
  • Plus d'une centaine de notices biographiques d'ingénieurs à retrouver dans la Famille des Ponts

À propos

La Bibliothèque numérique patrimoniale repose sur la solution open source Omeka du Roy Rosenzweig Center for History and New Media et de la George Mason University. Elle présente diverses fonctionnalités favorisant la consultation (zoom, plein écran, rotation de l’image, etc.), la navigation (mosaïque, défilement des pages, etc.) et la recherche dans le document (en plein-texte pour les documents imprimés grâce à l'océrisation). Un moteur de recherche avancée et une indexation par tags permettent également de naviguer dans les contenus.

Selon les principes du Responsive design, l’affichage de la Bibliothèque numérique s'adapte quel que soit le format du support (ordinateur, tablette, smartphone).

Découvrez-la sans tarder sur http://patrimoine.enpc.fr !