Laboratoire Ville Mobilité Transport

Stratégie de recherche

L’objet scientifique du LVMT est la compréhension et la modélisation des interactions entre pratiques de mobilité, infrastructures de transport, occupation et aménagement de l’espace. Cet objet est étudié dans sa « réalité », souvent à partir de cas concrets, en recherchant des faits stylisés et des régularités, et en faisant coopérer un éventail de disciplines : anthropologie et sociologie, géographie et aménagement, socio-politique, socio-économie, technico-économie, modélisation mathématique et informatique.

« Le LVMT : un laboratoire de recherche totalement en prise sur les grands enjeux contemporains touchant au devenir de la ville et de ses mobilités durables. » (In Rapport AERES, 2014)
 

Positionnement de la recherche

L’animation scientifique est organisée autour de quatre axes thématiques :

► Pratiques de mobilité, accès à la ville, imaginaires urbains,

► Dynamiques territoriales, stratégies de localisation, action publique,

► Interactions Ville–Transports : agencement des lieux, urbanisme des transports collectifs, modélisation intégrée,

► Analyse économique et modélisation du transport et du trafic.

L’orientation « objet » des recherches du LVMT se manifeste fortement dans le choix d’assurer la direction scientifique de Chaires soutenues par des acteurs importants de la mobilité 

► VINCI, chaire Eco-conception des Ensembles Bâtis et des Infrastructures, depuis 2008

► STIF, chaire Socio-économie et modélisation des transports collectifs, depuis 2010

► Gares et Connexions, chaire Réinventer les Gares du XXIe siècle, depuis 2012

► SNCF, chaire Nouvelle approche économique des mobilités dans les territoires, depuis 2014

À ces partenariats de long terme, s’ajoute un ensemble de recherches-actions. En 2014, les actions à portée collective ont été poursuivies : implication dans  les Instituts de Transition Energétique VéDéCoM et surtout Efficacity, ainsi que dans l’Institut de Recherche Technologique Railenium ; animation du GIS Modélisation Urbaine avec la tenue d’une Ecole d’été sur la Modélisation et l’Evaluation pour la Planification Urbaine ; animation scientifique du grand équipement Belgrand ;  rédaction en chef de la revue Flux ; co-animation du cluster de Tourisme du Val d’Europe ; co-animation de séminaires transversaux du LabEx « penser l’urbain par l’image », « efficacité énergétique » et « mobilité urbaine pédestre ».

À noter en 2014 : 3 prix de Thèse, le Prix de la meilleure présentation à la Conférence Mobil.  TUM 2014 et organisation avec le Lab’urba, et le soutien du LabEx Futurs urbains du 51e congrès international de l’Association de Science Régionale de Langue Française.

Directeur : Pierre Zembri
Tutelles : École des Ponts ParisTech, IFSTTAR, UPEM
 

Visiter le site du Laboratoire Ville Mobilité Transport