Lesage et la bibliothèque

Pourquoi Bibliothèque LESAGE ?

Pierre Charles LESAGE est entré comme élève à l’École des Ponts et Chaussées alors qu'il avait une trentaine d’années.
Devenu ingénieur des Ponts et Chaussées en 1776, il reste à l’École et y effectue le reste de sa carrière jusqu’à sa mort en 1810.

Il seconde le sous-directeur Chézy dans tous les problèmes de scolarité et est chargé en outre du "dépôt précieux des livres, mémoires, plans et modèles des machines", avant de devenir inspecteur de l’École.
À cet égard, il s’occupe de la gestion et du classement de ces collections mais aussi de les mettre à la disposition des élèves comme supports pédagogiques.

À sa mort, à l’exemple de Jean-Rodolphe Perronet, 1er directeur de l’École, il lègue à l’École l’ensemble de ses archives, sa bibliothèque et les objets conservés dans son cabinet.
C’est en mémoire de ses fonctions et en hommage au don d’une grande valeur qu’il lui a fait, que l’École a choisi de donner son nom à sa bibliothèque.
La plupart des ouvrages et papiers de Lesage portent son ex libris « Sapiens », jeu de mot bien adapté au demeurant à un lieu d’étude et de travail

Portrait de Pierre Charles Lesage













Portrait de Pierre Charles Lesage

Portrait extrait du "Recueil de divers mémoires, extraits de la Bibliothèque des Ponts et Chaussées, à l'usage des élèves ingénieurs" publié par P.C. Lesage, 1806. Cote 4°1913

Ex libris













Ex Libris "Sapiens"

Figure sur l'ouvrage "Les amusements du coeur et de l'esprit pour l'année 1748". Fonds Lesage
Notice détaillée

Lettre signée Pierre Charles Lesage













Lettre signée de Lesage

Elle est  adressée au citoyen Cretet, conseiller d'Etat. Archives Lesage
Notice détaillée