Mohammed EL RHABI

Directeur académique du Département Ingénierie Mathématique et Informatique.

Statut : Maître de conférences

Thématique : Mathématiques, informatique

Département : Ingénierie Mathématique et Informatique

Informations

Mohammed travaille sur l'analyse numérique et calcul scientifique, traitement du signal et de l'image.
Une belle expérience en startup  en tant que directeur scientifique.

Son site personnel

Consultez son CV (.pdf)

Domaines de compétences

Expert en méthodes numériques, son parcours pluridisciplinaire de presque 20 ans en recherche et développement l'a conduit de la modélisation mathématique à la conception d’algorithmes pour des applications industrielles (diagnostic des machines tournantes et imagerie numérique embarquée). Par ailleurs, il a publié des articles de revues et présenté ses travaux lors de conférences internationales. Il a aussi déposé des brevets.

Recruté par l’Agence Nationale de la Recherche en 2010, Mohammed avait occupé la fonction de chargé de mission scientifique pour le comité « mathématiques et interaction », département de recherche exploratoire et émergeante.

Mohammed El Rhabi avait rejoint la société Realeyes3D en 2006 en tant que chargé de recherche, puis directeur scientifique. RealEyes3D, spécialiste reconnue de l’imagerie sur mobile, plusieurs fois primée, avait déployé ses logiciels basés sur des technologies brevetées dans plus de 150 millions de téléphones de marque Nokia, Samsung ou Sanyo et opérait en Asie (Hong Kong, Japon) et aux USA (San Francisco).

Depuis 1997, Mohammed enseigne en mathématiques, mathématiques appliquées, traitement du signal et de l’image d’un niveau licence à master. En outre, il a encadré de nombreux stages de master, d’ingénieurs et de thèses de doctorat. Sur les 6 thèses encadrées par Mohammed, 3 sont en cours, 1 va être soutenue le 30 octobre 2017. Deux doctorants ont soutenu et obtenu un poste de maître de conférences en septembre 2016.

Ancien élève de l’Université Pierre & Marie Curie, Mohammed El Rhabi est titulaire d’une thèse de doctorat en mathématiques appliquées.